null Réunion par visioconférence du Groupe de discussion des pharmacopées

EDQM Strasbourg, France 28/06/2022
Réunion par visioconférence du Groupe de discussion des pharmacopées

Le Groupe de discussion des pharmacopées (GDP), qui rassemble la Pharmacopée Européenne, la Pharmacopée japonaise et la Pharmacopée des États-Unis, ainsi que l’OMS à titre d’observateur, a tenu sa visioconférence intercalaire (en deux fois), les 15 et 28 mars 2022, et y a abordé plusieurs questions stratégiques.

Comme annoncé dans un communiqué de presse en octobre 2021, le GDP a amorcé une phase pilote afin de permettre à davantage de pharmacopées de le rejoindre, dans le but de parvenir à une plus vaste reconnaissance des normes de pharmacopée harmonisées. Dans les semaines qui ont suivi sa dernière réunion annuelle (octobre 2021), le GDP a invité d’autres pharmacopées du monde, situées dans des régions qui n’y sont pas encore représentées, à poser leur candidature pour participer à une phase pilote d’un an, qui devrait démarrer après la réunion que le groupe tiendra à l’automne 2022. Le GDP a organisé trois webinaires avec sept autres pharmacopées, afin de leur expliquer en détail ce projet pilote et les travaux menés par le groupe. Au 15 mars 2022, cinq pharmacopées avaient manifesté leur intérêt à s’associer au GDP dans le cadre de ce projet. Les pharmacopées intéressées ont été invitées à soumettre leurs candidatures au plus tard le 15 avril 2022. Le GDP examinera chaque candidature pour s’assurer que la pharmacopée candidate satisfait aux critères qu’il a définis pour la participation à la phase pilote et amorcera cette dernière avec la ou les pharmacopées sélectionnées y répondant au mieux. Dans un souci de transparence totale à l’égard des parties intéressées du GDP, ces critères et le plan détaillé de la phase pilote sont désormais disponibles sur le site web de chacune des trois pharmacopées du GDP (Harmonisation internationale).

Pour en savoir plus, lisez le communiqué de presse « Réunion par visioconférence du Groupe de discussion des pharmacopées ».