null L’EDQM prend des mesures pour évaluer l’impact de la présence d’une impureté dans les médicaments contenant de la ranitidine

EDQM Strasbourg, France 16/09/2019

Un défaut de qualité a récemment été identifié dans des médicaments contenant de la ranitidine, utilisés pour traiter brûlures d’estomac et ulcères gastriques. La présence de N-nitrosodiméthylamine (NDMA), une impureté, a en effet été décelée dans certains de ces médicaments.

La semaine dernière, l’Agence européenne des médicaments (EMA) a annoncé qu’elle commençait, à la demande de la Commission européenne, à contrôler les médicaments contenant de la ranitidine afin d’évaluer les risques potentiels pour les patients liés à la présence de NDMA.

L’EDQM travaille actuellement avec l’EMA, les Autorités nationales compétentes et ses partenaires internationaux pour comprendre le problème. Elle prendra toutes les mesures qui s’imposent pour protéger les patients.