Council for europe portal
Language : fr Rechercher
Choisir une langue

Abandon progressif des essais sur animaux dans le cadre du contrôle en production des vaccins vétérinaires : Clostridium septicum comme validation de principe

Retour
Actualité
24 mars 2021
Strasbourg, France

Les 9 et 10 mars 2021, dans l’objectif de faciliter la mise en application des méthodes de substitution aux titrages de toxicité et d’antigénicité in vitro pour les antigènes des vaccins à Clostridium septicum, un atelier a été coorganisé par la Direction européenne de la qualité du médicament & soins de santé (EDQM) du Conseil de l’Europe, le Partenariat européen pour la promotion des méthodes de substitution à l’expérimentation animale (EPAA) et le Centre commun de recherche (CCR). Les conséquences réglementaires de la révision des monographies de vaccins vétérinaires entreprise par le Groupe d’Experts 15V (vaccins et sérums pour usage vétérinaire) de la Pharmacopée Européenne et la possibilité d’une harmonisation internationale de ces textes figuraient également à l’ordre du jour.

Cet atelier a fait suite à une étude collaborative (BSP130) menée dans le cadre du Programme de standardisation biologique (BSP), cofinancé par l’Union européenne et l’EDQM/Conseil de l’Europe. Quatorze fabricants et laboratoires publics de contrôle ont participé à une étude internationale réalisée sous l’égide de l’EDQM et de l’EPAA. Cette étude a permis de valider les titrages sur cellules Vero comme alternative aux essais sur souris actuellement utilisés pour le contrôle qualité en production des vaccins à Clostridium septicum (toxicité : dose létale minimale ; antigénicité ; pouvoir de combinaison). Les résultats obtenus montrent que les titrages sur cellules Vero optimisés constituent de précieux indicateurs de toxicité et d’antigénicité qui peuvent se substituer aux méthodes in vivo correspondantes. Le recours à des titrages sur cellules de ce type pour ces antigènes et d’autres antigènes cytotoxiques, en prenant cette étude comme modèle, pourrait permettre de réduire considérablement les essais sur animaux pour le contrôle qualité des vaccins vétérinaires. Les travaux expérimentaux portant sur l’extension du concept à d’autres toxines clostridiales ont été présentés.

Consultez le communiqué de presse à ce sujet pour en savoir plus: “Abandon progressif des essais sur animaux dans le cadre du contrôle en production des vaccins vétérinaires : Clostridium septicum comme validation de principe”.

Voir également :

 

twitter facebook googleplus pinterest linkedin email