Council for europe portal
Language : fr Rechercher
Choisir une langue

Protection des donneurs de progéniteurs hématopoïétiques : le Conseil de l’Europe publie de nouvelles orientations

Retour
Actualité
08 octobre 2020
Strasbourg, France

Le Comité des Ministres du Conseil de l’Europe a adopté une recommandation1 invitant les États membres à prendre des mesures pour protéger la santé des donneurs de progéniteurs hématopoïétiques. Cellules les plus fréquemment données aux fins de transplantation, les progéniteurs hématopoïétiques sont utilisés dans le traitement de différentes maladies hématologiques sévères, afin de sauver la vie des patients qui en sont atteints.

Les progéniteurs hématopoïétiques peuvent provenir de donneurs apparentés au receveur, s’ils sont histocompatibles, ou de donneurs non apparentés bienveillants inscrits sur des registres publics créés pour accroître les chances des patients de trouver un donneur compatible. Les progéniteurs hématopoïétiques peuvent sauver la vie de nombreux patients, mais il est n’en est pas moins nécessaire de protéger la santé et les droits de donneurs vivants, quelle que soit leur relation avec les receveurs potentiels, leur pays de résidence ou celui dans lequel le don et la transplantation ont lieu.

Avec cette recommandation, le Comité européen sur la transplantation d’organes (CD-P-TO) — le comité directeur chargé des activités dans le domaine de la transplantation au sein de la Direction européenne de la qualité du médicament & soins de santé (EDQM) — définit des orientations fondées sur les observations scientifiques les plus solides disponibles afin de veiller à ce que des mesures harmonisées de protection soient mises en place dans tous les États membres du Conseil de l’Europe. Ces nouvelles orientations traitent de la sélection et de l’évaluation des donneurs potentiels, du suivi à court et à long terme après le don et de la nécessité de recueillir des données permettant aux professionnels du secteur de tirer les leçons de leur expérience et d’assurer au maximum la sécurité des futurs donneurs.

Voir également :

twitter facebook googleplus pinterest linkedin email