Council for europe portal
Language : fr Rechercher
Choisir une langue

Dix ans au service de la sécurité des consommateurs en Europe : plus de 600 méthodes d’analyse des cosmétiques, 20 études, 50 laboratoires et plus encore à l’avenir

Retour
Protection du Patient & des Consommateurs
Cosmétique
Actualité
20 juillet 2020
Strasbourg, France

Les experts du Comité européen sur les cosmétiques et la santé du consommateur (CD-P-COS) et les membres du réseau des laboratoires officiels de contrôle des cosmétiques (OCCL) se sont réunis, en visioconférence, les 22 et 23 juin, afin de définir les prochaines étapes du renforcement de la protection des consommateurs en Europe, de la coopération transfrontalière et des contrôles indépendants des cosmétiques. Cette réunion a également marqué le 10e anniversaire du réseau des laboratoires officiels de contrôle des cosmétiques (OCCL), qui aide les laboratoires d’Europe et d’ailleurs à développer leurs activités de surveillance du marché et à améliorer leurs capacités de contrôle des produits.

Le réseau OCCL a commencé ses activités en 2010, avec neuf laboratoires officiels. Il en réunit aujourd’hui plus de 50, de 29 pays d’Europe et d’ailleurs. Sa base de données, qui contient les méthodes d’analyse appliquées au contrôle des cosmétiques, compte plus de 600 entrées, dont 515 relatives aux essais physicochimiques, 100 aux essais microbiologiques et 16 aux essais biologiques. Plus de 20 projets collaboratifs majeurs ont été menés au sein du réseau, couvrant les filtres UV dans les produits solaires, les parabènes dans les rouges à lèvres, les allergènes dans les lotions, les cosmétiques « sans parfum » et les cosmétiques destinés aux enfants.

En marge de la réunion, Susanne Keitel, Directrice de l’EDQM, a exprimé sa satisfaction vis-à-vis des résultats atteints par le réseau : « Au fil de ces dix années, nous avons renforcé les mesures de protection des consommateurs, sur la base de la collaboration transfrontalière, de l’évaluation comparative de la qualité et de l’innocuité des produits, du partage des données, du management de la qualité et de la formation. L’EDQM se réjouit d’avance que davantage de laboratoires de contrôle des cosmétiques fassent leur sa mission qui consiste à assurer une sécurité optimale des consommateurs en Europe et au-delà. »

Pour l’occasion, l’EDQM, qui assure le secrétariat du réseau, a lancé une série de nouvelles pages web présentant quelques-uns des résultats des OCCL et les dernières avancées méthodologiques dans le domaine du contrôle des cosmétiques en Europe et au-delà.

Lisez aussi le communiqué de presse «Dix ans au service de la sécurité des consommateurs en Europe : plus de 600 méthodes d’analyse des cosmétiques, 20 études, 50 laboratoires et plus encore à l’avenir ». 

Plus d’informations sur le réseau européen des laboratoires officiels de contrôle des cosmétiques (OCCL).

Voir également :

twitter facebook googleplus pinterest linkedin email