Council for europe portal
Language : fr Rechercher
Choisir une langue

La pratique et le suivi pharmaceutiques

« Le bon usage d’un médicament est tout aussi important que la qualité du produit »

 

« Dans un monde en rapide évolution, où se multiplient les nouvelles technologies pour préparer ou délivrer les médicaments aux patients, nous devons collectivement veiller à l’utilisation optimale des médicaments pour améliorer la qualité de vie des patients. Les autorités publiques, ainsi que les fabricants et les distributeurs, consacrent des ressources considérables à la qualité, à l’innocuité et à l’efficacité des médicaments. Le bon usage de ces derniers est cependant tout aussi important que la qualité du produit pour qu’un traitement médicamenteux donne un résultat optimal. » Dr Henk Scheepers, Président du CD-P-PH/PC. 

 

Programme de travail : établissement de normes en matière de pratique et de suivi pharmaceutiques

Le Comité d’experts sur les normes de qualité et de sécurité relatives à la pratique et au suivi pharmaceutiques (CD-P-PH/PC) a pour mission d’améliorer le suivi et les pratiques pharmaceutiques en officine ou dans les pharmacies hospitalières à travers des programmes et des politiques spécifiques.

Il est notamment chargé :

de maintenir et renforcer les liens avec les institutions nationales et européennes, les organisations internationales et les organismes professionnels œuvrant dans le domaine de la pratique et du suivi pharmaceutiques.

 

Réalisations

Lignes directrices sur les bonnes pratiques en la matière de systèmes de dispensation automatisée : « Best Practice for the Automated Dose Dispensing (ADD) Process and Care and Safety of Patients ».

Ces lignes directrices ont été élaborées par un groupe de travail composé d’experts issus de gouvernements et des milieux universitaires, pharmaceutiques et industriels des États membres du Conseil de l’Europe. Ces lignes directrices harmonisent les normes et les approches en matière de dispensation automatisée des doses de médicaments à travers l’Europe. Elles sont destinées à être utilisées par les pharmacies et les fabricants concernés, ainsi que par les autorités nationales des pays où ce type de service est fourni. Elles comprennent des normes sur les sites des systèmes de dispensation automatisée et sur leur fonctionnement, ainsi que sur les activités de soins aux patients associées au processus.

Projet de l’EDQM sur les indicateurs de qualité du suivi pharmaceutique.

Le concept de suivi pharmaceutique s’entend comme un concept de qualité et une méthode de travail visant la délivrance responsable d’un traitement pharmaceutique dans le but d’obtenir des résultats précis qui améliorent la qualité de vie du patient (définition de Hepler et Strand - 1990). Le projet d’indicateurs de qualité du suivi pharmaceutique de l’EDQM avait pour objectif premier de développer, tester et valider 4 ensembles d’indicateurs de qualité. Pour chacun de ces ensembles, des études pilotes ont été menées dans différents pays d’Europe, dans des conditions réelles et dans différents contextes. Au total, 19 collaborateurs de 12 pays d’Europe ont participé à la dernière phase du projet. En conclusion, le projet a élaboré et validé 4 ensembles d’indicateurs basiques de qualité couvrant 4 domaines clés du processus de suivi pharmaceutique. Les autorités sanitaires et les professionnels de la santé peuvent utiliser ces indicateurs pour évaluer les pratiques et les politiques en matière de suivi pharmaceutique et pour promouvoir une utilisation efficace et sûre des médicaments, afin que chaque médication fournisse un résultat optimal chez le patient.

 

Résolutions

  • Reconstitution des médicaments destinés à un usage parentéral

Résolution CM/Res(2016)2 sur les bonnes pratiques en matière de reconstitution, dans les établissements de santé, des médicaments destinés à un usage parentéral (adoptée par le Comité des Ministres le 1er juin 2016, lors de la 1258e réunion des Délégués des Ministres)

  • Préparations pharmaceutiques

Résolution CM/Res(2016)1 sur les exigences relatives à l’assurance de qualité et d’innocuité des médicaments préparés en pharmacie pour les besoins particuliers du patient (adoptée par le Comité des Ministres le 1er juin 2016, lors de la 1258e réunion des Délégués des Ministres)

  • Pharmacies en ligne

Résolution ResAP(2007)2 sur les bonnes pratiques en matière de distribution de médicaments par correspondance (adoptée par le Comité des Ministres le 5 septembre 2007, lors de la 1003e réunion des Délégués des Ministres) (en cours de révision)

 

twitter facebook googleplus pinterest linkedin email