Council for europe portal
Language : fr Rechercher
Choisir une langue

Les encres et produits de tatouage sont-ils sans danger ?

 

  • Quoi : surveillance du marché des encres et produits de tatouage

  • Pourquoi : mise en application des exigences juridiques relatives aux tatouages

  • Où/Qui : Agence suédoise des produits médicaux — Läkemedelsverket

  • Comment : analyse microbiologique et chimique d’échantillons présents sur le marché

En 2018 et 2019, l’OCCL suédois et le service de la Supervision des Cosmétiques, des Médicaments et des Narcotiques de l’Agence suédoise des produits médicaux (Läkemedelsverket) ont axé leurs travaux sur l’innocuité des encres utilisées pour les tatouages et des maquillages permanents. Cette opération de supervision avait pour objectif d’évaluer la conformité à la législation nationale relative aux encres de tatouage, basée sur la Résolution ResAP(2008)1 du Conseil de l’Europe sur les exigences et les critères d’innocuité des tatouages et des maquillages permanents. Le service de la Supervision des Cosmétiques, des Médicaments et des Narcotiques s’est efforcé de soutenir les entreprises du secteur suédois du tatouage, notamment les fabricants et importateurs de produits de tatouage et les salons de tatouage, en les informant du cadre règlementaire en vigueur. Les travaux — des analyses microbiologiques et chimiques réalisées dans un laboratoire du réseau OCCL — ont principalement porté sur l’évaluation de l’innocuité des encres. Le service a également cherché à informer (via l’envoi de bulletins d’information, par exemple) et à former les municipalités suédoises concernées par la qualité et l’innocuité des produits cosmétiques et des encres de tatouage.

L’OCCL suédois soutient de nombreuses études de surveillance du marché initiées par le service de la Supervision des Cosmétiques, des Médicaments et des Narcotiques, en réalisant des analyses de laboratoire pour évaluer la conformité au Règlement (CE) nº 1223/2009 relatif aux produits cosmétiques. Il a récemment analysé la teneur en peroxyde d’hydrogène de produits de blanchiment des dents, visés par une étude de surveillance du marché majeure, à l’aide d’une méthode d’analyse validée au sein du réseau OCCL. L’OCCL a également analysé des produits cosmétiques portant la mention « sans parfum » pour y rechercher de potentiels allergènes, dans le cadre d’une autre étude de surveillance du marché organisée par le réseau OCCL. En savoir plus : consumer.health@edqm.eu.

twitter facebook googleplus pinterest linkedin email