Council for europe portal
Language : fr Rechercher
Choisir une langue

La Ph. Eur. remplace l’essai murin de sensibilisation à l’histamine pour la détection de la toxine coquelucheuse résiduelle

Retour
Actualité
14 janvier 2019
Strasbourg, France

La Commission européenne de Pharmacopée a adopté le remplacement de l’essai « HIST » de sensibilisation à l’histamine (essai sur souris) par un dosage standardisé basé sur l’effet d’agrégation des cellules CHO (essai cellulaire in vitro) pour contrôler l’absence de toxine coquelucheuse résiduelle dans les vaccins coquelucheux acellulaires. L’introduction d’un dosage standardisé reposant sur l’effet d’agrégation des cellules CHO pour détecter la présence de toxine coquelucheuse résiduelle se fonde sur les résultats de deux études collaboratives1 menées sous l’égide du Programme de standardisation biologique de l’EDQM.

Ce remplacement affecte le chapitre général 2.6.33 Absence de toxine coquelucheuse résiduelle ainsi que 10 monographies spécifiques portant sur des vaccins à composant coquelucheux acellulaire. La décision du remplacement de l’essai « HIST » a été prise lors de sa 162e session de la Commission européenne de Pharmacopée tenue à Strasbourg les 20 et 21 novembre 2018 et les textes entreront en vigueur le 1er janvier 2020.

Dans ce même exercice de révision, l’essai d’irréversibilité de l’anatoxine coquelucheuse a été supprimé des monographies de vaccins coquelucheux acellulaires. Cette décision se fonde sur l’innocuité historiquement observée des vaccins coquelucheux acellulaires du marché ainsi que sur des données confirmant la stabilité de l’anatoxine coquelucheuse dans ces vaccins. Il est toutefois précisé dans ces monographies révisées que le procédé de détoxification doit être validé pour démontrer que l’anatoxine est dotée de propriétés immunogènes et durablement détoxifiée.

En outre, l’essai de la toxine coquelucheuse résiduelle sur le lot final a été supprimé. L’approche considérée comme la plus efficace et la plus robuste consiste à contrôler l’anatoxine par un dosage CHO au niveau du vrac préadsorbé (c’est-à-dire à une étape où les antigènes sont très concentrés, facilitant ainsi la détection de la toxine coquelucheuse).

La décision du remplacement de l’essai « HIST » est alignée sur l’objectif de la Commission européenne de Pharmacopée d’éliminer progressivement l’utilisation d’animaux à des fins expérimentales en réexaminant en permanence les essais in vivo décrits dans les textes de la Pharmacopée Européenne (Ph. Eur.) et en appliquant, dans la mesure du possible, les principes des 3R (Replacement, Reduction, Refinement) énoncés dans la Convention européenne sur la protection des animaux vertébrés utilisés à des fins expérimentales ou à d’autres fins scientifiques.

 

1 Isbrucker R, Daas A, Wagner L et al. Transferability study of CHO cell clustering assays for monitoring of pertussis toxin activity in acellular pertussis vaccines, Pharmeur Bio Sci Notes 2016:97-114.

Markey K et al. Calibration of pertussis toxin BRP batch 1 in a standardised CHO cell-based clustering assay. Pharmeur Bio Sci Notes 2018 (1):112-123

twitter facebook googleplus pinterest linkedin email