null Journée européenne du don d’organes et de la greffe, le 9 octobre 2021 : rejoignez-nous en ligne pour les célébrations ! #DitesOuiEODD

EDQM Strasbourg, France 09/10/2021
Journée européenne du don d’organes et de la greffe, le 9 octobre 2021 : rejoignez-nous en ligne pour les célébrations ! #DitesOuiEODD

Cette année, les célébrations organisées pour la Journée européenne du don d’organes et de la greffe (EODD) se dérouleront en ligne, samedi 9 octobre.

L’EODD est l’occasion de parler du don et de la transplantation d’organes, de tissus et de cellules et de réfléchir à leur importance, mais également de remercier les donneurs, leurs familles et tous les professionnels de santé qui y participent.

Affichez votre soutien à la cause ! Consultez la page web de l’EODD 2021 et la page Facebook de la Direction européenne de la qualité du médicament & soins de santé (EDQM) @EDQMCouncilofEurope, téléchargez les bannières de l’EODD et partagez les visuels et les slogans de cette année sur les réseaux sociaux : 

  • « DitesOui »
  • #DitesOuiEODD
  • #JourneeDuDonDOrganesEODD

Souvenez-vous que le don peut faire une réelle différence : un seul donneur peut sauver jusqu’à huit vies en donnant ses organes et en sauver ou en améliorer une centaine en donnant ses tissus.

Depuis 1996, l’EODD contribue à l’augmentation constante du nombre de donneurs en Europe en sensibilisant le grand public à l’importance du don, de la transplantation et des autres applications humaines des organes, tissus et cellules.

L’EODD est organisée dans le cadre de la mission du Comité européen sur la transplantation d’organes (CD-P-TO), le comité directeur chargé des activités liées à la transplantation d’organes menées à l’EDQM/Conseil de l’Europe, notamment la sensibilisation au don d’organes, de tissus et de cellules destinés à la transplantation.

Le CD-P-TO travaille également à l’élaboration de normes d’éthique, de qualité et de sécurité dans le domaine de la transplantation, à la promotion du principe de non-commercialisation du don d’organes, de tissus et de cellules et au renforcement des mesures de lutte contre le trafic de substances d’origine humaine.